Retour en haut de page Accès au menu Accès au contenu
> Duoday 2019 – Regards croisés au CH d’Allauch

Duoday 2019 – Regards croisés au CH d’Allauch

MR Ribereau Brice, personne accueillie au CH D’ALLAUCH

Qu’est-ce qui vous a motivé à participer au dispositif ?

« Je voulais connaître un peu le travail. J’ai choisi le CH d’Allauch, car travailler à l’hôpital me plaisait. »

 

Comment avez-vous choisi votre employeur, avez-vous été aidé ?

« J’ai vu avec ma conseillère Cap Emploi, je lui ai expliqué que j’étais intéressé par l’hôpital et elle m’a conseillé d’aller là-bas. »

 

 En quoi a consisté votre journée ? Quelles sont les différentes tâches que vous avez effectuées durant cette journée ?

« Ils m’ont montré le travail, comment ça se passait. J’étais plus en observation. J’ai fait la livraison de linge, d’affaire de patients ou de résidents. Le midi, j’ai fait la livraison de repas et j’ai aussi livré des médicaments. »

 

Comment s’est passée votre intégration/rencontre avec votre tuteur et le collectif de travail ?

« Ça s’est très bien passé, c’est un secteur qui est très familial, c’est petit, ça m’a vraiment plu. »

 

Quels enseignements retenez-vous de cette journée ?

« C’était une journée intéressante pour observer. On peut prendre le temps, on n’est pas obligé d’aller tout de suite très vite, on a le temps d’observer le travail et si ça nous plait ou pas. C’est plus agréable de rentrer de cette manière-là. »

 

Qu’est-ce qui aurait pu améliorer cette journée ?

« Rien de spécial, c’était très bien. »

 

  Etes-vous satisfait de l’adéquation entre votre parcours et le duo que vous avez réalisé ?

« Oui, je suis très satisfait. Je travaille ici depuis 2/3 semaines, j’ai été embauché suite au Duoday, pour un contrat d’un an, renouvelable. »

 

 

MRPhilippe d’Aillaud, Reponsable logistique du CH d’Allauch, tuteur lors du Duoday

Comment avez-vous eu connaissance de cette opération ?

« J’en avais entendu parler à la télévision et c’est le service RH qui nous l’a proposé. J’ai bien accroché au concept, surtout lorsque l’on est un établissement public. »

 

Comment s’est déroulée votre journée avec votre duo ?

« Il a été avec moi et une autre personne du service. Il a été en doublon tout le long et il a observé. »

 

Quel bilan en tirez-vous ? Quel effet cette journée a eu dans votre collectif de travail ?

« J’ai trouvé ça sympa, il y a eu plusieurs duos, mais seuls 2 d’entre eux ont abouti. C’est un bon système, même si c’est un petit peu court. C’est difficile de se rendre compte sur une journée, surtout pour eux. Mon duo s’est très bien entendu avec l’équipe. Tout s’est très bien passé, et il a eu une bonne intégration. »

 

Comment s’est déroulé le recrutement ?

« Il est venu pour le Duoday et ensuite, il a été 15 jours en immersion. Au bout des 15 jours, nous avons eu un échange avec Cap Emploi, qui souhaitait savoir s’il était vraiment heureux dans son job. C’est un travail de « petites mains de l’hôpital », mais c’est vraiment utile. Il distribue tout le linge, les repas, les médicaments… Il a été en binôme au départ et depuis 1 semaine et demi, il est autonome.

 

Seriez-vous prêt à reconduire l’expérience ?

« Oui, je suis prêt à le refaire. C’est un peu rapide une journée, mais juste pour leur donner un aperçu, c’est parfait. En ce qui concerne l’embauche, 15 jours d’immersion c’est parfait, mais pas pour eux, car ils ne sont pas payés. »

Haut de page