Retour en haut de page Accès au menu Accès au contenu
> Non classé > Edito 2022 : CHEOPS et le réseau Cap Emploi à l’honneur

Edito 2022 : CHEOPS et le réseau Cap Emploi à l’honneur

Interview

© Illustration de Stories provenant de Freepik

L’édito

Par Georges-Eric Martinaux, Délégué Régional CHEOPS PACA

« Un grand merci à Thierry Allemand de nous avoir proposés de rédiger l’édito. L’occasion pour nous en cette nouvelle année de vous présenter nos vœux les plus sincères de santé bien sûr et de réussite pour favoriser l’insertion et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées dans la Fonction Publique.  C’est aussi l’occasion de rappeler le rôle des Cap emploi en Provence Alpes Côte d’Azur et Corse aux côtés des employeurs publics pour les accompagner dans leurs recrutements et les soutenir, ainsi que leurs agents, dans leurs démarches de maintien dans l’emploi. Sur notre territoire, les Cap emploi, un par département, se fédèrent et bâtissent leur stratégie en associations régionales dénommées CHEOPS PACA et CHEOPS CORSE. Elles participent à l’association CHEOPS nationale qui est, elle, constituée des Présidents et directeurs des 98 Cap emploi de France.logo-cheops

 

Les Cap emploi ont tous la même offre de service qui se décline en deux axes :

  • L’accompagnement vers l’emploi :

Les cap emploi par leur connaissance des publics en recherche d’emploi qu’ils reçoivent tout au long de l’année pour les guider dans leur projet professionnel, ont ainsi la possibilité de soutenir les recrutements des employeurs de la fonction publique en proposant aux recruteurs des candidatures qualifiées, c’est à dire pour lesquelles une vérification des compétences sur le métier et du handicap a été effectuée avant de proposer un candidat. Cet exercice d’ailleurs porte ses fruits d’autant mieux que la relation avec le recruteur est étroite. Ce n’est pas toujours possible, car les processus de recrutement ne le permettent pas toujours. Dans ce cas, il est important que les conseillers Cap emploi possèdent l’information la plus fine possible sur le profil, en matière de prérequis, de cursus ou de compétence, ainsi qu’en matière de condition et d’organisation du travail, afin de pouvoir orienter des personnes en ayant anticiper les besoins de compensation, de formation ou d’organisation.

  • L’accompagnement dans l’emploi :

Ce service se tient à la disposition du médecin de prévention, de l’agent et de l’employeur pour soutenir la recherche de solutions, fournir tous les conseils et accompagner la mise en œuvre des mesures de maintien, dès lors qu’un agent se retrouve confronté à ne plus pouvoir tenir son poste normalement, du fait des contraintes de son handicap ou d’une pathologie qui survient. Là aussi, le lien avec les services de ressources humaines, les référents handicaps ou les chefs de service, est particulièrement nécessaire afin de solliciter au plus tôt le Cap emploi et utiliser à bon escient la panoplie des dispositifs qui peuvent soutenir la démarche, dont notamment les mesures du FIPHFP.

2 informations d’actualité importantes

La première, vous en avez déjà entendu parler, Cap emploi se rapproche de Pôle Emploi. Ceci est en cours et l’année 2022 devrait voir dans toutes les agences Pôle Emploi du territoire la présence d’un conseiller Cap emploi au sein d’une équipe d’agents Pôle Emploi dédiée au handicap. Ce qui d’une part va permettre de renforcer l’offre de service vers le public handicapé demandeur d’emploi mais aussi, et surtout, aux conseillers Cap emploi de pouvoir rechercher plus efficacement des candidats dans l’ensemble du fichier Pôle Emploi afin d’augmenter la possibilité de présenter aux employeurs des candidatures qualifiées dont le handicap aura été pris en compte.

La seconde, réside dans la mise en place d’un protocole national de la relation entreprise, signé entre les cinq principaux acteurs de la politique handicap : la DGEFP, l’AGEFIPH, le FIPHFP, PÔLE EMPLOI et CHEOPS , qui va se décliner régionalement, dont l’objet est de mieux connaître nos offres de services et nos plans d’action afin de mieux les présenter aux établissements et d’harmoniser nos relations vers les employeurs pour renforcer l’efficacité des interventions.

Tout bouge, tout va, tout évolue, les Cap emploi en Paca et Corse ont tous, aujourd’hui, entre vingt et vingt-cinq ans d’existence, leur capacité d’adaptation, d’agilité et leur sens du partenariat les a toujours fait évoluer dans l’unique but de développer chaque fois un peu plus l’emploi des personnes handicapées. Ils y parviennent et continueront. Ils savent qu’ils peuvent compter sur vous. Sachez que vous pouvez compter sur eux.

Bonne année ! » 

Haut de page