Retour en haut de page Accès au menu Accès au contenu
> Non classé > Retour sur la SEEPH 2017 (Corse)

Retour sur la SEEPH 2017 (Corse)

RETOUR SUR…

Logo-SEEPH-sans-date

Du 13 au 17 novembre dernier s’est déroulée la 21ème Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées, un événement international créé par LADAPT (l’association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées) ayant pour but de mobiliser les employeurs et les acteurs de l’emploi autour d’un objectif : une meilleure intégration des travailleurs handicapés.

À cette occasion la Préfecture de Corse via la Plateforme des Ressources Humaines (PFRH), la DGAFP, la DRJSCS, l’Académie de Corse et la Direccte, en partenariat avec le FIPHFP et le Handi-Pacte, ont organisé une série d’événements répartis tout au long de la semaine sur les différents sites des services de l’État à Ajaccio. Une grande première dans la Fonction Publique en Corse qui a été couronnée de succès puisque plus de 60 personnes se sont inscrites sur les différents ateliers – dont un bon nombre sur plusieurs thématiques – représentant 18 employeurs publics venus de toute la Corse (dont une grande part appartenant à la Fonction Publique d’État).

Parmi les participants , les directions et responsables des fonctions RH étaient bien évidemment largement représentés mais les ateliers furent également l’occasion d’échanger avec des médecins de prévention, psychologues du travail, conseillers en insertion, assistantes sociales, conseillers et assistants de préventions, infirmières, conseillers mobilité carrière et bien d’autres. De nombreux partenaires ont également participé et apporté leur expertise sur les différentes thématiques comme Cap Emploi, le Sameth, le FIPHFP, l’Agefiph, la MDPH 2A, ISATIS, ID Formation, l’ESAT U Licettu et des associations représentant les personnes handicapées.

La grande diversité des participants et les nombreux témoignages ont permis des échanges transversaux riches et la création de nombreux liens entre les différents acteurs œuvrant tous pour l’intégration et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées, mais ne se connaissant pas toujours.

Animés par François Le Saux – Mari, chef de projets Handi-Pacte, les « ateliers-petits déjeuners » se sont bien souvent poursuivis au-delà de l’horaire prévu, marquant l’intérêt des participants. Pour rappel voici les thématiques abordées tout au long de la semaine :

  • Lundi 13 novembre : « le handicap : comment l’aborder ? » ;
  • Mardi 14 novembre : « Les démarches de recrutement et d’intégration » ;
  • Mercredi 15 novembre : « Maintien dans l’emploi des personnes handicapées » ;
  • Jeudi 16 novembre : « Mobilité et parcours professionnel ».

Les idées, bonnes pratiques, difficultés rencontrées et besoins nombreux qui ont pu émerger grâce à ces ateliers permettront l’orientation du Handi-Pacte au plus près des attentes des employeurs publics et un enrichissement de son plan d’actions sur les années à venir.

photo1

L’atelier du mercredi à la DIRECCTE de Corse, sur la thématique du maintien dans l’emploi, a réuni plus de 35 personnes.

photo2

 

Cette semaine a également été marquée par l’inauguration, lundi après-midi, de l’exposition photo « sports et handicap » par Monsieur le Préfet de Corse, Bernard Schmeltz, réalisée par le photographe Stéphane Bravin en partenariat avec le Handi-Pacte Corse. Une autre innovation puisqu’il s’agit de la première exposition accrochée dans le hall du Palais Lantivy. L’inauguration s’est déroulée en présence du photographe, mais également de Thierry Corbalan, athlète handicapé de renom en nage monopalme et Juliette Lepage une jeune triathlète qui monte en puissance, tous deux sujets de l’exposition.

[PHOTO] Inauguration de l’exposition photo par Monsieur le Préfet de Corse

Consultez l’article paru dans le Corse Matin, ici

 

Enfin la semaine fut clôturée par la matinée du vendredi « en séance plénière » au Palais des Congrès d’Ajaccio qui a été marquée par deux tables rondes permettant à des professionnels de santé (psychologues et médecins du travail) et à des associations représentants les personnes handicapées (APF – Association des Paralysés de France, ARIS – Association Régionale pour l’Intégration des Sourds, UNAFAM – Union Nationale des Familles et Amis de personnes Malades et/ou handicapées psychiques) d’exprimer leur point de vue sur l’intégration et le maintien dans l’emploi des personnes handicapées et d’en débattre avec l’assistance. S’en est suivi des ateliers de mise en situation animés par ces mêmes associations qui ont permis aux participants d’expérimenter le temps de quelques instants certaines des difficultés rencontrées par les personnes ayant un handicap auditif, visuel ou moteur.

photo3

 

 

Atelier de mise en situation sur le handicap visuel :
la lecture du braille

 

 

 

 

 

 

 

 

photo4

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Atelier de mise en situation sur le handicap moteur : parcours en fauteuil roulant

 

photo5

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Table ronde avec les professionnels de santé au Palais des Congrès

 

Consultez l’article paru dans le Corse Matin, ici

Haut de page