Retour en haut de page Accès au menu Accès au contenu
> Non classé > Retour sur la SEEPH 2018 en Corse

Retour sur la SEEPH 2018 en Corse

seeph-2018-corse

 

Peut-être l’avez-vous vu aux boutonnières des vestes si vous vous êtes promené dans Ajaccio, ou si vous avez regardé Via Stella, le petit ruban bleu de soutien pour l’intégration des personnes handicapées, symbole de la SEEPH en Corse. En effet, du 19 au 23 novembre s’est déroulée la 22ème Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH) sous le haut patronage de Monsieur Emmanuel Macron Président de la République et sous le patronage du Secrétariat d’État auprès du Premier Ministre chargé des Personnes Handicapées.

Pour l’occasion, la Préfecture de Corse (SGAC Secrétariat général pour les affaires de Corse – PFRH Plates-formes régionales d’appui interministériel à la GRH), la DiRECCTE (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi), l’ARS (Agence Régionale de Santé) et la DRJSCS (Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale), en partenariat avec le FIPHFP (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique) et le Handi-Pacte, sous le patronage du Comité Interministériel du Handicap (CIH) et du ministère de l’action et des comptes publics (DGAFP), ont organisé à Ajaccio et tout au long de la semaine, plusieurs événements sur la thématique « Stop aux inégalités – le handicap n’arrive pas qu’aux autres ». Retour jour après jour sur une semaine riche en rencontres et en réalisations.

 

Tout au long de la semaine

Exposition du photographe Stéphane Bravin au Restaurant Universitaire à Corte : l’exposition « sport et handicap » propose des images de sportifs, athlètes de haut niveau et du quotidien lors de leur entraînement. Elle montre, au travers de portraits saisissants, le handicap de manière frontal et sans faux semblants, et la manière dont les protagonistes l’intègrent dans leur entrainement et leurs activités par des clichés capturant le mouvement.

L’exposition comporte 18 clichés en noir et blanc, répartis en 4 sujets, représentant chacun un sportif dans une discipline différente. Des textes rédigés par les sportifs eux-mêmes et donnant à entendre leur vision du handicap accompagnent l’exposition photo.

 

Lundi 19 novembre

Signature du PRITH :  un Plan Région d’Insertion des Travailleurs Handicapés (PRITH) a été signé à la Préfecture d’Ajaccio, en présence des principaux acteurs et/ou financeurs de la politique du handicap que sont la Préfecture, le Rectorat, l’ARS, la DiRECCTE, la DRJSCS, la Collectivité de Corse, Pôle emploi, le FIPHFP, l’Agefiph, la CARSAT (Caisse d’Assurance Retraite et de la Santé au Travail), la MSA (Mutualité Sociale Agricole) et les partenaires sociaux.

Ces PRITH ont pour objectif de recenser et fédérer les interventions des différents acteurs territoriaux qui œuvrent dans le champ de l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés, autour d’un plan d’actions unique et partagé. L’enjeu est ainsi d’améliorer la réponse collective aux attentes des personnes handicapées et des employeurs publics et privés, et ce, sur les différents axes de coopération que sont la formation professionnelle, l’accès à l’emploi, le maintien dans l’emploi et la sensibilisation des employeurs.

 

Dans la Presse

 

A midi, l’émission Via Nova revenait sur l’intégration des personnes handicapées dans l’emploi en Corse aux coté de Christine Levy-Fieschi – Conseillère mobilier Carrière au Rectorat de Corse, Pascale Luciani, Présidente de l’association Avanzemu et Isabelle Riso de la DRAAF (direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt).

Cliquez sur l’image pour voir l’émission en replay

via-nova

 

 

Mardi 20 novembre

Organisation d’une table ronde à l’ARS visant à présenter le dispositif d’emploi accompagné qui propose un accompagnement vers et dans l’emploi des personnes en situation de handicap. Son objectif est de permettre un soutien des personnes handicapées et de leurs employeurs, qui soit souple, adapté à leurs besoins et mobilisable à tout moment du parcours professionnel.

Les débats étaient également organisés autour de la paire-aidance, qui repose sur l’entraide entre personnes souffrant ou ayant souffert d’une même maladie, somatique ou psychique. Le partage d’expérience, du vécu de la maladie et du parcours de rétablissement constituent les principes fondamentaux de la paire-aidance. Ce partage peut prendre plusieurs formes : la participation à des groupes de parole au sein d’associations d’usagers, la rencontre dans des groupes d’entraide mutuelle (GEM), ou encore l’intégration de pairs aidants bénévoles ou professionnels dans les services de soins.

 

Dans la Presse

 

Mercredi 21 novembre

Tenue d’une conférence à la DRJSCS avec comme thématique la promotion de la diversité et la prévention des discriminations dans le cadre de la gestion des Ressources Humaines et la sensibilisation sur le handicap au travail par M. Guy TISSERANT, Président du cabinet TH Conseil, conférencier Paris Dauphine et auteur du livre : « Le handicap en entreprise : contrainte ou opportunité ? ».

 

Jeudi 22 et vendredi 23 novembre

Organisation par le SGAC et la PFRH -en partenariat avec le Handi-Pacte Corse – d’un cycle de 4 ateliers autour des thématiques suivantes :

  1. Jeudi matin : La discrimination dans le monde du travail : L’engagement des recruteurs peut traduire une méconnaissance de la réalité du handicap. Pour développer l’emploi des TH, il faut diffuser des informations concrètes qui battent en brèche les préjugés et la méconnaissance qui engendrent l’anxiété et favorisent le recours aux stéréotypes. Ces derniers, le plus souvent négatifs, alimentent les attitudes discriminantes. Palais Lantivy

 

  1. Jeudi après-midi : Les représentations dans la communauté de travail : Comment changer notre regard au sein d’une communauté de travail et permettre aux personnes en situation de handicap de s’épanouir professionnellement tout en sachant que les administrations et nombre d’acteurs se mobilisent depuis de nombreuses années. Palais Lantivy

 

  1. Vendredi matin : « Management équitable – demain tous différents » : Surmonter le handicap pour recruter des compétences, maintenir dans l’emploi pour conserver les compétences dans la fonction publique et pour éviter toute marginalisation.
    Le recrutement d’un collaborateur en situation de handicap doit pouvoir s’entendre comme étant une opportunité et non une contrainte. Les états d’esprit doivent être bousculés et aller au-delà de la contrainte réglementaire des 6 % d’obligation d’emploi. Pour ce faire, il est nécessaire de développer et d’adapter au sein des administrations un management équitable. Palais des Congrès

 

  1. Vendredi après-midi : Table Ronde en mode « Regards croisés » sur la question de l’inclusion dans le monde du travail, qui a permis de recueillir les visions d’experts sur divers sujets comme l’abord de la thématique du handicap dans le monde universitaire, le parallèle avec les politiques d’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, les évolutions législatives concernant l’intégration des personnes handicapées dans le monde du travail et les politiques handicap conduites dans les services de l’État et les Collectivités. Palais des Congrès

 

Ces ateliers, animés par François Le Saux – Mari, chef de projet Handi-Pacte Corse, étaient agrémentés de scénettes de théâtre spécialement créées et mises en scène pour l’occasion par la compagnie « le Thé à trois », dirigée par Paul Grenier. Elles ont permis aux participants de se projeter dans des situations concrètes faisant échos aux différentes thématiques abordées, avec humour et sensibilité.

Tout au long de ces 2 journées, plus de 90 personnes se sont rencontrées et ont pu partager leurs pratiques et interrogations quant à l’intégration des personnes handicapées dans la Fonction Publique. Une vingtaine d’employeurs des trois fonctions publiques étaient représentés, dont un grand nombre de services de l’État. Les associations représentatives des personnes handicapées, les partenaires de l’intégration et du maintien dans l’emploi et les organisations syndicales ont également participé et éclairé les échanges lors des divers ateliers.

Enfin, ces rencontres ont également été l’occasion de travailler avec des structures du secteur protégé et adapté, puisque les cafés d’accueil offerts aux participants étaient préparés par l’Entreprise Adaptée « La table de Mina » (association Avanzemu) et le buffet du vendredi dressé par l’ESAT ou Licettu (ADAPEI de Corse du Sud).

 

Retrouver l’affiche officielle de la SEEPH 2018 en cliquant ici

Retrouver le programme complet et détaillé de la SEEPH 2018 en cliquant ici

 

pele-mele-photos

Haut de page