Si vous ne voyez pas ce message correctement, consultez-le en ligne.

image Corse, fleurs sur fond de mer

Édito...

Mme Julie Benetti, Rectrice de Corse

 

À la une...

Le tableau de bord de l'emploi des personnes handicapées dans la Fonction Publique en Corse, année 2018

 

Zoom sur...

L'opération Duoday

 

Retour sur...

Les instances d'échange du Handi-Pacte (2018-2019)

La réunion d'information sur l'accessibilité numérique

 

Du côté des partenaires...

Cap Emploi Corse, un nouveau site

 

Bonnes pratiques

Témoignage de Thibault Sciacca, alternant à la Mairie de Bastia

** ÉDITO **

Priorité du quinquennat, l’inclusion des personnes en situation de handicap engage chacun d’entre nous. En Corse, elle bénéficie de la synergie développée autour du Plan régional d’insertion des travailleurs handicapés (PRITH), de la mobilisation des partenaires et des dispositifs tels que l’association A Murza (Cap Emploi), le Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP) et bien sûr le Handi-Pacte.


Mais pas seulement. La révolution numérique, que connaissent nos administrations, offre de nouvelles opportunités aux travailleurs handicapés. Le référentiel général d’accessibilité pour les administrations doit guider les bonnes pratiques de chacun de nos sites, premiers liens avec les personnes en situation de handicap en matière d’information et d’emploi. Ainsi, toutes nos offres d’emploi et d’apprentissage sont référencées sur les services en ligne. C’est le premier pas vers l’inclusion professionnelle.


L’opération DUODAY, du 16 mai dernier, a été de même un franc succès de par le nombre de duos concrétisés. Preuve de l’énergie positive et de l’implication de tous les acteurs autour du handicap.


La gestion des ressources humaines de proximité, sous diverses formes, qui voit le jour dans de nombreux ministères, peut être aussi le moyen d’une meilleure diffusion des informations sur les droits des personnes handicapées pour accroître leur taux d’emploi et de maintien dans l’emploi sur notre territoire.


Enfin, l’inclusion des personnes handicapées passe dès le plus jeune âge par l’école et la mise en place dès la rentrée prochaine, dans les directions des services départementaux de l’éducation nationale, d’un service public de « l’école inclusive », de pôles inclusifs d’accompagnement localisé pour le suivi de la scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers et la création d’une cellule d’accueil et d’écoute destinée à leurs parents.


L’intégration des personnes handicapées, effective grâce au travail accompli par tous les partenaires régionaux, s’améliorera aussi par la sensibilisation des personnels et un suivi des élèves comme des jeunes adultes.


Bonne lecture à tous et toutes.

** À la une... **

Voici, ci-après, quelques points saillants de cette édition 2018 :

  • En Corse, le nombre de demandeurs d’emploi reconnus travailleurs handicapés est en baisse de 5.2% sur l’année 2018 (alors qu’il est en très légère hausse sur l’ensemble du territoire national). La part des travailleurs handicapés chez les demandeurs d’emploi est inférieure sur l’île par rapport à la moyenne nationale : 8.4% contre 8,6%, ce qui représente 2 179 personnes en fin d’année 2018.

  • Le nombre de placements Cap Emploi dans la Fonction Publique en 2018 - 90 placements - a diminué par rapport à l’année précédente (- 42%). L’un des facteurs prédominants expliquant cette diminution est la baisse du nombre de contrats aidés financés par l’État, mais également la baisse du nombre d’offres transmises à Cap Emploi de la part des employeurs publics (- 21%), dans un contexte de diminution des dépenses publiques.

  • L’activité de Cap Emploi, concernant le maintien dans l’emploi (ex Sameth) dans la Fonction Publique, continue de se renforcer en Corse puisque les parcours de maintien clos chez les employeurs publics en 2018 représentent 42% de l’ensemble des parcours clos sur la période (soit 86 parcours dans la Fonction Publique).

  • Le taux d’emploi de travailleurs handicapés dans la Fonction Publique en Corse est de 8,3%, toujours supérieur au taux d’emploi national de 5,61%. En outre, 3/4 des employeurs publics en Corse atteignent ou dépassent leur obligation d’emploi.

  • La contribution au FIPHFP ne cesse de décroitre (- 27% sur les 4 dernières années), la ramenant à 181 000 euros (contre 218 000 en 2017). Ce phénomène s’explique par le fait qu’un nombre croissant d’employeurs publics soumis à contribution (à partir de 20 agents) remplissent leur obligation d’emploi, notamment ceux de taille plus restreinte.

** ZOOM sur... **

logo duoday

L'opération DUODAY fait son retour


Le Duoday est devenu un rendez-vous incontournable pour qui œuvre dans le champ de l’intégration des personnes handicapées. Il s’inscrit désormais dans l’agenda annuel, au même titre que la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH) du mois de novembre.


Le principe reste identique : un employeur (public ou privé) accueille le temps d’une journée un travailleur handicapé pour découvrir, mais aussi pratiquer un métier. Le bénéfice est double :

  • Il permet au travailleur handicapé en recherche d’emploi d’avancer dans son projet professionnel, ou de l’éprouver le temps d’une journée si celui-ci est déjà construit. Pour le travailleur handicapé éloigné du milieu ordinaire (travaillant en ESAT ou en entreprise adaptée), il permet une première reprise de contact avec ce dernier, une reprise de confiance, comme un pied remis à l’étrier.

  • Pour l’employeur, il s’agit de démystifier le handicap, de prendre conscience des stéréotypes qui y sont associés, bref, de sensibiliser ses agents en interne. De nombreux témoignages de tuteurs l’indiquent : la personne accueillie est souvent bien loin de la représentation qu’ils s’en étaient faite. Travailler avec une personne handicapée : c’est possible !  Il s’agit également d’affirmer sa responsabilité sociétale et son attachement à la thématique de l’intégration des personnes handicapées.

Parfois, l’aventure continue au-delà de la journée, elle peut déboucher sur un stage, voir même un emploi.


L’année 2019 était celle de la 2ème édition de ce dispositif en Corse, après une première année qui avait déjà vu l’organisation de 5 duos dans la Fonction Publique en Corse, l’engouement et la mobilisation des employeurs publics a permis de constituer 46 duos (dont 18 dans dans la Fonction Publique d’État, 26 dans la territoriale et 2 dans l’hospitalière). Une véritable envolée qui n’aurait pas été possible sans la mobilisation des partenaires de l’emploi des personnes handicapées, au premier rang desquels Cap Emploi.


Découvrez un témoignage en regards croisés d'un duo constitué à la Collectivité de Corse (témoignage réalisé en partenariat avec Talentéo).

** RETOUR SUR... **

photo GT Corse, intervention de Joseph Schovanec

…Les instances d'échange du Handi-Pacte (2018-2019)

Groupes de travail, réunions réseau et club des employeurs publics


31 janvier 2019, Bastia, Institut Régional d’Administration (IRA)

Pour ces troisièmes instances d’échange entre les employeurs des 3 fonctions publiques et partenaires de l’emploi des personnes handicapées, le Handi-Pacte a choisi d’organiser les désormais traditionnels groupes de travail et réunion réseau autour des sujets : « Autisme et troubles dys : mieux les comprendre et mieux les intégrer dans l’environnement professionnel ».


La matinée a donc été consacrée à l’intégration des personnes autistes, marquée par l’intervention d’Espoir Autisme Corse, puis M. Sylvain Picot, coordonnateur de l’association l’Operata, a pris le relais pour aborder les troubles dys tout au long de l’après-midi. Chacun a pu présenter les spécificités liées à ces troubles et les différents dispositifs existants pour accompagner les personnes concernées et les employeurs vers une meilleure intégration dans l’emploi. 



24 et 25 juin 2019, Ajaccio, Hôtel Dolce Vita

Secondes instances d’échanges du Handi-Pacte autour d’un groupe de travail ayant pour thème : « Le retour à l’emploi des agents en congés pour raison de santé : outils et bonnes pratiques ».


Dans le contexte législatif actuel, le Handi-Pacte a choisi d’orienter la réunion réseau qui a suivi sur les nouveaux décrets publiés en 2019 réformant l’obligation d’emploi. Objectifs : apporter un éclairage sur les évolutions actuelles, mieux comprendre le contexte et les enjeux, échanger et partager sur les questionnements soulevés.


Des supports sont à votre disposition pour expliquer ce qui change au niveau de la DOETH, simulation à l’appui, et le cadre dans lequel s’inscrit la nouvellePériode de Préparation au Reclassement. Vous trouverez également des supports concernant la mise en œuvre du télétravail comme mesure de compensation et le bilan de compétences, autres outils abordés lors de cette journée.

25 juin 2019, Ajaccio, Hôtel Dolce Vita

Le Comité des employeurs publics est une instance de gouvernance du Handi-Pacte. Il prend connaissance du contenu des travaux réalisés, peut émettre un avis et formuler des propositions d’actions au Comité de pilotage. Il est l’occasion de présenter aux employeurs publics une rétrospective de l’année passée ainsi que les orientations de l’année à venir.


En outre il est souvent agrémenté d’un « temps fort », d’une rencontre avec une personnalité œuvrant pour une meilleure intégration des personnes handicapées. Cette fois-ci, il s’agissait de Josef Schovanec, docteur en philosophie et en sciences sociales, écrivain français et voyageur, ayant la particularité d’être également autiste Asperger et militant pour la dignité des personnes autistes.

checklist par Freepik

... La réunion d'information sur l'accessibilité numérique


L’accessibilité numérique permet aux personnes handicapées, quelques soient les conséquences de leur handicap, d’accéder aux contenus digitaux. L’objectif est que tous les utilisateurs, sans discrimination, puissent alors Percevoir - Comprendre - Naviguer, mais aussi Interagir, Créer du contenu et Apporter leur contribution à l’univers numérique.


La loi française du 11 février 2005 - pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées - fait de l’accessibilité une exigence pour tous les services de communication publique en ligne de l’État, des collectivités territoriales et des établissements publics qui en dépendent. C’est pourquoi le Handi-Pacte organisait le 23 mai dernier à Ajaccio une réunion sur ce thème, dans les locaux de la DGFIP.


Pour l’occasion, nous avons eu l’honneur d’accueillir Antoine CAO, Directeur du programme accessibilité numérique à la Direction interministérielle du numérique et du système d'information et de communication de l'État (DINSIC), membre des comités européens CEF Télécoms et ISA2, coordinateur national du portail numérique unique. Pour sensibiliser la vingtaine de participants, ce dernier a abordé les points suivants :

  • Introduction par un quiz sur l'accessibilité numérique ;
  • Point d’avancement sur la règlementation et les obligations ;
  • Aperçu sur le schéma pluriannuel de mise en accessibilité ;
  • Comment améliorer l’accessibilité numérique dans les services ?
  • Les ressources et outils pour mieux appréhender l’accessibilité numérique (interventions du FIPHFP, acteurs, etc.) ;
  • Quelques repères pour une démarche vertueuse ;
  • La communauté des administrations publiques œuvrant pour l’accessibilité numérique.

** Du côté des partenaires... **

Les Cap Emploi ont été créés en l’an 2000 ! Depuis, ils développent une expertise dans la construction de parcours pour des publics nécessitant un accompagnement spécialisé et renforcé compte tenu de leur handicap. À ce titre Cap Emploi est un acteur incontournable des politiques d’intégration et de maintien dans l’emploi des personnes handicapées sur les territoires.


Pour être encore plus près de vous au quotidien, vous épauler et vous informer, Cap Emploi se dote d’un nouveau site internet.


Vous pourrez y retrouver l’organisation et les différents services de votre Cap Emploi, mais aussi les chiffres clefs sur ses nombreuses activités, des témoignages, ainsi que les actualités concernant le réseau et plus spécifiquement la Corse.

** BONNES PRATIQUES... **

Extrait

« Ma scolarité n’a pas été simple non plus : j’ai été harcelé au collège, poussé sur la route. L’exclusion a été très loin. Ce qui s’est passé, c’est que j’ai continué malgré tout : je suis entré au lycée du Fango, j’ai passé un bac littéraire. Je l’ai eu avec mention « Très Bien ». Cela m’a ouvert des portes. On a voulu m’orienter vers de longues études, et j’ai opposé un « non » catégorique. J’étais doué pour l’écriture, pour la création. Je me suis orienté vers le campus CCI formation pour faire un BTS Communication, en alternance à la Mairie de Bastia. Et aujourd’hui je me dis : « Mon Dieu, j’ai fait le bon choix ».


Dans cette organisation, là où je travaille et au Campus CCI Formation, toutes mes difficultés sont prises en compte… vraiment toutes. On va me parler, on va surtout écouter ce que j’ai à dire. Il y a une entente et une compréhension que je n’ai jamais vécue auparavant. Mes remarques sont écoutées et on améliore en permanence la situation. Il y a un dialogue bienveillant. Je suis persuadé d’avoir fait le bon choix.


Certes le BTS est difficile. Un BTS en alternance c’est une formation très carrée alliant la théorie et la pratique. J’ai le sentiment que cela me permettra d’aller loin. En réalité, j’ai le sentiment de profiter vraiment de la vie depuis mon entrée dans les études supérieures. »

Ensemble, Continuons à agir pour une meilleure intégration des personnes handicapées dans la Fonction Publique en Corse.

Si vous ne souhaitez plus recevoir nos messages, suivez ce lien :

Veuillez me retirer de votre liste de diffusion