Si vous ne voyez pas ce message correctement, consultez-le en ligne.

image Corse, fleurs sur fond de mer

Édito de Mme Josiane Chevalier, Préfète de Corse et de Corse-du-Sud - Signature de la convention entre le FIPHFP et la Mairie d'Ajaccio - Zoom sur l'emploi des personnes handicapées dans la Fonction publique en Corse : le tableau de bord - Cadre légal : la nouvelle période de préparation au reclassement - Retour sur les instances du Handi-Pacte, le Duoday et la formation référent handicap - Bonnes pratiques : la mise à disposition de personnes handicapées travaillant en ESAT

SAVE THE DATE

Semaine Européenne pour l'Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH)

du 19 au 23 novembre 2018


Un programme détaillé des différentes manifestations vous sera communiqué prochainement.

** ÉDITO **

photo Josiane Chevalier, Préfète de Corse

Josiane Chevalier

Préfète de Corse et de Corse-du-Sud


" Ensemble pour l'égalité d'accès à l'emploi des personnes en situation de handicap "

Chers employeurs publics, chers partenaires de l’emploi et de la formation des personnes handicapées,


La question du handicap, priorité du quinquennat du président de la République, est un sujet d’importance qui repose sur des valeurs telles que la solidarité et l’égalité des chances pour chacun(e) portées par nombre d’acteurs. L’emploi des personnes en situation de handicap constitue l’un des enjeux forts, et dans ce domaine, comme dans bien d’autres, la Fonction Publique se doit de montrer l’exemple, d’innover et d’ouvrir le champ des possibles.

 
Le FIPHFP (Fonds pour l’Insertion des Personnes Handicapées dans la Fonction Publique) est l’organisme en charge de donner les moyens aux employeurs publics d’atteindre ces ambitions. Pour ce faire, il a notamment doté chacune des régions des dispositifs Handi-Pacte, véritables outils de soutien à disposition des employeurs publics pour les appuyer dans la mise en place et le déploiement de leur politique handicap.


Vous avez su, depuis plusieurs années, faire de ce dispositif un outil dynamique qui profite à tous que vous soyez employeurs, collaborateurs ou agents. Je vous invite donc à découvrir la nouvelle lettre d’actualités du Handi-Pacte qui retrace l’action qui a été menée ces derniers mois en Corse.


Une action placée sous le signe de l’innovation grâce aux supports de communication électronique amplement usités permet de vous informer sur le déroulement du projet, les ressources à votre disposition et les actions menées sur le sujet au sein de la Corse.


Une action placée sous le signe de l’égalité des droits et des chances grâce aux actions dont vous vous êtes rendus acteurs (Semaine européenne de l’emploi des personnes handicapées, Duoday…) est aussi à mentionner.


Enfin, une action placée sous le signe de la participation et la citoyenneté des personnes handicapées grâce au partage, à l’échange de bonnes pratiques, au retour d’expérience s’est traduite lors de nouvelles séquences de « regards croisés ».


Je tiens particulièrement à vous féliciter pour votre engagement personnel et collectif et vous invite à relayer très largement cette nouvelle newsletter qui vient compléter et illustrer votre action en tant qu’espace d’informations, d’échanges et d’expression de synergies que nous souhaitons continuer à mettre en place entre les trois fonctions publiques.


Continuons ensemble à agir pour une meilleure intégration des personnes en situation de handicap dans la Fonction Publique en Corse !

** À la une... **

Signature

Convention entre le FIPHFP et la Mairie d'Ajaccio


Le mercredi 19 Septembre 2018, la Mairie d’Ajaccio signait sa première convention de partenariat avec le FIPHFP, en présence de Madame Josiane Chevalier, Préfète de Corse, pour renforcer sa politique d’intégration de travailleurs handicapés.

** ZOOM sur... **

page de couverture du tableau de bord

UN TABLEAU DE BORD...
L'emploi des personnes handicapées dans la Fonction Publique en Corse


En avril dernier paraissait la première version de ce tableau de bord confectionné par le Handi-Pacte dans le cadre de sa mission d’observatoire (Axe 1). Véritable outil de suivi et d’aide à la décision pour les partenaires de l’emploi des personnes handicapées en Corse, il sera mis à jour semestriellement.

À ce propos, saviez-vous que :

  • 10,9% des demandeurs d’emplois en Corse sont reconnus « bénéficiaires de l’obligation d’emploi » (un taux supérieur à la moyenne nationale qui est de 8,5%), ce qui représente 2 170 demandeurs d’emplois travailleurs handicapés.
  • En Corse, la fonction publique accueille 31% des placements Cap Emploi, bien au-delà de la moyenne nationale de 24% (avec des Cap Emploi qui enregistrent parmi les meilleurs taux de placement au niveau national).
  • Le taux d’emploi de personnes handicapées en Corse est de 8,25%, au-delà du seuil légal de 6% et bien au-dessus de la moyenne nationale de 5,49%.
  • La fonction publique en Corse est particulièrement active pour le maintien dans l’emploi de ses agents et son partenariat avec le Sameth (Service d’Aide au Maintien dans l’Emploi de Travailleurs Handicapés) ne cesse de se renforcer : 40% des parcours clos par le Sameth en 2017 concernent un agent de la fonction publique.
  • 72 employeurs publics (hors ministères et services déconcentrés de l’Etat) sont assujettis à l’obligation d’emploi en Corse, et 67% d’entre eux remplissent cette obligation.
  • Les financements versés par le FIPHFP aux employeurs publics en Corse ont globalement augmenté ces dernières années avec plus de 330 000 euros versés via la plateforme des aides et les conventions signés avec les employeurs publics et Centres de Gestion en 2017.
  • Le chiffre d’affaire sous-traité au secteur protégé et adapté en Corse (ESAT et EA) par la Fonction Publique augmente chaque année, il avoisine les 700 000 € en 2017.

Retrouvez l’intégralité du tableau de bord avec plus de chiffres, le détail par fonction publique et par département et l’historique des 3 dernières années.

** DU CÔTÉ DES INTERVENTIONS DU FIPHFP... **

La nouvelle période de préparation au reclassement


Depuis le 20 juin dernier est paru un décret instituant une période de préparation au reclassement dans la Fonction publique d'État (Décret n° 2018-502 du 20 juin 2018). Qu’est-ce que cela signifie ?


Lorsque l'état de santé d'un fonctionnaire, sans lui interdire d'exercer toute activité, ne lui permet pas de remplir les fonctions correspondant aux emplois de son corps, l'administration, après avis du comité médical, propose à l'intéressé une période de préparation au reclassement. Celle-ci peut durer jusqu’à un an maximum. La période de préparation au reclassement a pour objet de préparer et, le cas échéant, de qualifier son bénéficiaire pour l'occupation de nouveaux emplois compatibles avec son état de santé, s'il y a lieu en dehors de son administration d'affectation. Elle vise à accompagner la transition professionnelle du fonctionnaire vers le reclassement. Concrètement, elle lui permet de suivre des formations ou de faire des bilans professionnels en étant couvert et en étant rémunéré à plein traitement puisque « Pendant la période de préparation au reclassement, le fonctionnaire est en position d'activité dans son corps d'origine et perçoit le traitement correspondant. ».


L'administration établit conjointement avec l'agent un projet qui définit le contenu de la préparation au reclassement, les modalités de sa mise en œuvre et en fixe la durée, au terme de laquelle l'intéressé présente sa demande de reclassement. Elle engage, en outre, avec l'intéressé une recherche d'emploi dans un autre corps.


Pendant cette période, les agents pourront bénéficier des interventions du FIPHFP dont certaines sont particulièrement opportunes dans ce contexte : le financement de bilans de compétences jusqu’à 2 000 € afin de mieux orienter l’agent dans son projet, le financement des formations de reconversion en complément des autres dispositifs (ANFH, CNFPT autres…) ou encore la rémunération de l’agent en formation à hauteur de 60%. En outre, les interventions du FIPHFP sont bien sûr ouvertes pour la mise en place de toutes compensations nécessaires pour suivre lesdites formations.


NB : Les décrets concernant les Fonctions publiques Territoriale et Hospitalière paraîtront prochainement.

** RETOUR sur... **

Les instances d'échange du Handi-Pacte (2017-2018)

Groupes de travail, réunion réseau et club des employeurs publics


Nouveau Pacte, nouvelles rencontres !


15 février 2018, Ajaccio, Hôtel Castel Vecchio

Premières instances d’échange entre employeurs des 3 fonctions publiques et partenaires de l’emploi des personnes handicapées du Handi-Pacte 2ème génération, sur la thématique « Professionnaliser ses pratiques d’accompagnement opérationnel des personnes handicapées ».

La journée s’est poursuivie sur la réunion réseau du Handi-Pacte, nouveau format de cette deuxième génération ayant pour but de réunir les employeurs publics autour de sujets et thématiques faisant l’actualité du monde du handicap, au niveau national ou régional.



19 juin 2018, Bastia, IRA

Secondes instances d’échanges du Handi-Pacte autour du thème : « Inaptitude et Reclassement : savoirs juridiques et marges de manœuvre pour les employeurs. ».

L’après-midi a été consacré à la réunion Réseau, véritable lieu d’échange de bonnes pratiques et de partage d’information entre employeurs publics et partenaires de l’intégration et du maintien dans l’emploi des personnes handicapées.



*********


16 février 2018, Ajaccio, Hôtel Castel Vecchio

Le Comité des employeurs publics est une instance de gouvernance du Handi-Pacte. Il prend connaissance du contenu des travaux réalisés, peut émettre un avis et formuler des propositions d’actions au Comité de pilotage. Organisé 1 fois par an, c’est le 16 février dernier à Ajaccio qu’il a eu lieu, à l’Hôtel Castel Vecchio. 25 participants représentant 14 employeurs publics et 5 partenaires de l’intégration et du maintien dans l’emploi des personnes handicapées étaient présents pour l’occasion.

L'opération Duoday en Corse

Une réussite !


Jeudi 26 avril dernier, s’est déroulée pour la première fois au niveau national l’opération DuoDay, organisée à l’initiative du Secrétariat d’Etat aux Personnes Handicapées, en partenariat avec le FIPHFP.


Son principe est simple : un employeur accueille, le temps d’une journée de stage, une personne handicapée en duo avec un agent volontaire. Au programme de cette journée : participation active aux tâches habituelles du collaborateur et/ou observation de son travail. En Corse, 5 duos ont été réalisés dans la Fonction Publique (3 en Haute-Corse et 2 en Corse du Sud).

photo duoday + logo duoday

Formation référent handicap

19 & 20 avril 2018, Bastia, IRA


Acteurs de proximité et animateurs opérationnels de la politique handicap de leur entreprise, les Référent.e.s Handicap doivent pouvoir mobiliser des connaissances à la fois réglementaires, managériales, RH et comportementales pour assurer leur mission.

Pour beaucoup, ce rôle vient en supplément des missions habituelles et ses contours ne sont pas toujours bien définis. Le monde du handicap au travail est en effet un système complexe dans lequel interviennent nombre d'acteurs et dispositifs à même d'appuyer les référents.e.s, mais pas toujours bien identifiés.

Chaque année, de nouvelles personnes sont désignées chez les employeurs publics pour occuper ces fonctions, la plupart du temps au sein des services des Ressources Humaines. Il s’agit d’ailleurs d’une progression significative dans la prise en compte du sujet : aujourd’hui, pratiquement tous les employeurs publics de Corse disposent d’un référent handicap identifié, dont les missions et le temps dédié au sujet varient en fonction du versant de la fonction publique, de la taille de l’employeur et du niveau de maturité de sa politique handicap.

Au Handi-Pacte, il nous a semblé important de proposer aux nouveaux arrivants sur ces fonctions une formation leur permettant d’y voir plus clair sur les notions clefs, le réseau partenarial, les aides disponibles et de savoir « par où commencer ».

  • Qu'est-ce que recouvre réellement la notion de handicap au travail et quelles sont les obligations de l'employeur ?
  • Comment aborder et communiquer sur le sujet ?
  • Comment construire un projet handicap adapté à la taille de votre structure ?
  • Bien comprendre les principes de compensations et d'égalité des chances afin de traiter les situations individuelles ;
  • Adopter le bon positionnement professionnel pour accompagner les agents

Sont autant de questionnements et de thématiques abordés avec les 9 référents handicap qui ont suivi la formation organisée dans les locaux de l’IRA de Bastia.

** BONNES PRATIQUES... **

photo Isabelle Feliciaggi

Regards croisés
La mise à disposition, une pratique originale et innovante

Isabelle Feliciaggi, conseillère municipale déléguée au handicap et à l’accessibilité à la mairie d’Ajaccio et Sabine Ferrali, chargée d’insertion à l’ADAPEI de Corse du Sud, nous parlent de la mise à disposition, cette pratique qui permet le détachement de personnes handicapées travaillant en ESAT au sein d’un employeur public pour y délivrer une prestation.


” Offrir le meilleur cadre possible pour une bonne intégration de la personne au regard de ses aspirations, de ses besoins spécifiques, mais aussi des nôtres. ”


Extrait
" Au départ c’est la direction de l’ESAT qui nous a sollicité, expliquant que c’était le souhait des usagers de sortir de ce milieu protégé pour travailler dans un autre cadre. Nous avons aussitôt pensé que cet échange allait également être bénéfique pour les agents du service public. Nous avons donc travaillé sur nos possibilités d’accueils, en adéquation avec les métiers qui existaient déjà à l’ESAT afin de trouver la place la mieux adaptée pour la personne à accueillir. Tout ceci en étroite collaboration avec la chargée d’insertion de l’ESAT. Le but : éviter l’inconnu qui pourrait provoquer du stress et la crainte de décevoir, et offrir le meilleur cadre possible pour une bonne intégration de la personne au regard de ses aspirations, de ses besoins spécifiques, mais aussi des nôtres.
Nous avons donc accueilli une première personne pour l’entretien des espaces verts qui travaille avec nous depuis maintenant 6 ans (et qui a été embauché par la Mairie). Nous avons ensuite renouvelé cette initiative en faisant une autre MAD pour un travailleur à l’entretien de la voirie, depuis maintenant 2 ans. "

Ensemble, Continuons à agir pour une meilleure intégration des personnes handicapées dans la Fonction Publique en Corse.

logo Handi-Pacte Corse
logo FIPHFP

Si vous ne souhaitez plus recevoir nos messages, suivez ce lien :

Veuillez me retirer de votre liste de diffusion