Handi-Pacte Corse, la newsletter

Édito  Danièle Weber, SGAC, PFRH Corse

À la une enquête sur les services déconcentrés de l'État de Corse

Retour sur  le Comité des employeurs publics, la SEEPH,

le DuoDay, les 15 ans du FIPHFP

Zoom sur  les nouveaux outils 2020  

Témoignage  La Période de Préparation au Reclassement

© Illustration de Freepik provenant de Freepikb: Meilleurs Voeux 2021 avec le Handi-Pacte Corse

** ÉDITO  **

«  Tous fragiles, tous mobilisés  ». Ce slogan retenu pour la déclinaison régionale de la 24ème Semaine Européenne pour l’emploi des personnes handicapées (SEEPH), trouve un écho et un sens encore plus perceptible au regard des évènements que nous vivons actuellement.

Le tsunami viral qui a déferlé dans nos vies a mis en exergue cette vulnérabilité propre à notre condition humaine, et nous a amené toutes et tous à poser un autre regard sur nous, sur les autres, à réorganiser nos priorités et nos perspectives, à nous questionner. Il nous a également permis de prendre conscience de nos différences et de développer des solidarités envers les personnes les plus exposées, les plus isolées. Face à son expérience, Philippe Pozzo Di Borgo, victime d’un accident qui l’a rendu tétraplégique, a dit «  en consacrant du temps à l’infiniment petit, j’ai appris à me décentrer de moi, à considérer l’autre dans ses différences  ».

 

Cette situation inédite a aussi conduit les employeurs publics et privés à se réinventer et à proposer des solutions inclusives afin de maintenir voire de renforcer les liens avec les personnes en situation en handicap. Les aides techniques et financières mises à leur disposition au travers de dispositifs exceptionnels, ont favorisé le déploiement du travail à distance et leur ont permis de mieux accompagner les agents dans l’appropriation de nouveaux outils et de nouvelles méthodes de fonctionnement et d’organisation.

 

Enfin, la Préfecture de Corse, la Collectivité de Corse, la Direccte, la DRJSCS, l’Association A MURZA, en lien avec le FIPHFP et le Handi-Pacte (TH Conseil) ont dû repenser le programme de la SEEPH et proposer des actions virtuelles. Chacun et chacune a ainsi pu tester de manière ludique ses connaissances au travers du Jeu interactif « Handi’Cap » développé par le cabinet TH Conseil, suivre sur Instagram l’exposition photo « Sports et handicap » de Stéphane Bravin. Par ailleurs, les acteurs du handicap ont été rendus destinataires d’une campagne d’e-mailing « 1 jour, 1 message » en partenariat avec le Handi-Pacte PACA.

 

Pour conclure je reprendrais un extrait d’interview de Philippe Pozzo Di Borgo à l’occasion de la sortie du film « Intouchables » : «  Je vous invite à être les porteurs de vos fragilités, qu’elles soient physiques, affectives, sensorielles, de vos différences physiques, sociales, culturelles et d’inoculer au reste de la société ce virus de la fragilité et de la différence qui est porteuse de tant de richesses et de bien-être ensemble.  ».

 

Je vous adresse à vous et à vos familles mes meilleurs voeux, et vous souhaite une bonne lecture.

** À LA UNE... **

L’enquête, conduite auprès de ces services, permet de restaurer une image complète et fidèle de l’emploi des personnes handicapées dans la Fonction Publique d’État en Corse, et donc dans la Fonction Publique en général sur l’île.

 

En réintégrant les services de l’État, le nombre total d’agent·es pour ce versant de la Fonction publique passe de 1 618 à 8 896 (le périmètre préalablement analysé ne représentait donc que 18% de ce versant de la Fonction Publique en Corse).

 

Dès lors, les services de l’État font considérablement varier le taux d’emploi de la FPE en Corse : avec 500 agent·es Bénéficiaires de l’Obligation d’Emploi travaillant dans ces services, le taux d’emploi de la FPE passe de 4,14% à 6,37% .

** RETOUR SUR... **

photo Comité des employeurs publics en Corse

Le Comité des Employeurs Publics

 

Le Comité des employeurs publics de Corse s’est tenu mardi 13 octobre, à Ajaccio . Organisé entre les deux confinements, il a réuni en présentiel une trentaine de personnes représentant 16 employeurs de la Fonction publique et partenaires du Handi-Pacte Corse .


Ce comité a permis aux référent·es handicap, directeur·rices de service et élu·es de se retrouver, autour d’un temps convivial et d’un repas partagé au restaurant de l’hôtel Dolce Vita.

Cependant, il était impensable de ne pas marquer cet événement de sensibilisation nationale pour l’emploi des personnes handicapées qui nous réunit depuis maintenant 4 ans en Corse. Nous avons donc réorganisé nos actions à la dernière minute afin de vous proposer un programme entièrement numérique.

Vous avez donc reçu, chaque jour, un nouveau message et son flyer explicatif , résumant des bonnes pratiques sur les différents axes d’une politique handicap. Nous espérons que ces contenus ont pu vous être utiles et vous apporter plus d’informations ! Vous souhaitez voir ou revoir ces communications ? Rien de plus simple !

On vous donne rendez-vous par ici

 

Cette campagne de messages clé a, également, été l’occasion de vous dévoiler  4 podcasts enregistrés avec des employeurs publics de la région PACA (avec qui cette action a été engagée en partenariat)  sur les thématiques de l’apprentissage, de la communication, des achats et du maintien dans l’emploi/la prévention.

Retrouvez-les en cliquant ici

 

En Corse spécialement, vous avez pu tester vos connaissances sur le handicap en participant à un jeu interactif et éphémère en ligne « Handi’Cap », regroupant des questions de quiz et défis.

Vous avez également pu découvrir pour la première fois en ligne sur Instagram, l’exposition sur le thème « Sport et handicap » du photographe Stéphane Bravin réalisée en partenariat avec le Handi-Pacte et mise à la disposition des employeurs publics de Corse pour sensibiliser leurs agents.

Celle-ci est toujours consultable ici

Cette année, 11 duos ont tout de même été réalisés dans la Fonction Publique en Corse chez 6 employeurs différents. L’implication des agences Pôle Emploi et des services de l’État en Corse est à saluer.

SI ce chiffre est bien loin des résultats de l’année dernière (46 duos), il est tout de même au-dessus de ceux de la première édition du Duoday (5 duos), ce qui dans un contexte où de nombreux travailleur·ses handicapé·es ont préféré (où devaient) rester chez eux/elles pour ne prendre aucun risque de contamination d’une part, et où de nombreux·ses accueillant·es chez les employeurs publics étaient en télétravail d’autre part, est un résultat honorable.


D’autant que l’implication et l’envie des employeurs étaient bien là ! Dispositif de plus en plus reconnu et suivi, le Duoday avait mobilisé en septembre plus d’une cinquantaine d’offres de duo de la part des employeurs publics en Corse, avant l’annonce du nouveau confinement.


Rendez-vous est donc pris pour l’année prochaine !

"cap sur kes compétences, cap sur l'apprentissage"

Les 15 ans du FIPHFP

 

Mardi 15 décembre avait lieu l’évènement anniversaire des 15 ans du FIPHFP, étape Corse d’un Tour de France dans les différentes régions. Organisé en webinaire en raison de la crise sanitaire, le thème de l’apprentissage était à l’honneur comme l’indiquait la maxime de l’évènement « Cap sur les compétences, Cap sur l’apprentissage » .

Plus d’une soixantaine d’employeurs publics et de partenaires de la formation, de l’intégration et du maintien dans l’emploi se sont connectés tout au long de la matinée pour assister aux 3 tables rondes  :

  • L’accessibilité universelle des CFA
  • L’apprentissage comme facteur d'inclusion
  • Le référent handicap au centre du dispositif

** ZOOM sur...   **

** TÉMOIGNAGE...   **

Témoignage de Anne-Marie Colonna, Cheffe du Service accompagnement et maintien dans l’emploi et Référente Handicap à la Collectivité de Corse

 

La PPR est une nouvelle position statutaire visant à améliorer les conditions de préparation du reclassement d’un agent, et son accompagnement vers celui-ci. […] La PPR présente l’intérêt de pouvoir former et accompagner ces personnes sur un autre emploi, au lieu qu’ils soient en « congés maladie ». L’agent est alors maintenu en position d’activité et bénéficie du maintien de son traitement.

 

[…]

La personne a donc été reçue plusieurs fois au service maintien dans l’emploi afin de coconstruire sa PPR, cela doit être fait dans les 2 premiers mois. Nous lui avons proposé un bilan de compétences pour l’aider à se projeter et à définir de nouveaux objectifs professionnels, suivi d’une formation (à définir suite aux résultats du bilan de compétences), et enfin une période d’observation au sein de la Collectivité sur le nouvel emploi visé.

Ensemble, continuons à agir pour une meilleure intégration des personnes handicapées dans la Fonction Publique en Corse.